La colonisation est-elle la dynamique de l’humanité?

Vous aimerez aussi...

3 réponses

  1. Bienvenu Yves dit :

    Le ton est donné cher Robert. En tout cas c’est ce que j’ai lu de mieux sur la question lancée récemment. Il reste que d’après vous la colonisation sera violente ou ne sera pas. Est-ce une condition nécessaire et suffisante?
    J’aime l’image de la marée qu’on retrouve un peu en physique avec les champs oscillants. ça me va si la décolonisation est le résultat nécessaire de la colonisation. Tout système vivant naît vit et meurt et dans le vie il y a forcément expansion, apogée et décroissance (sénescence pour les humains)

  2. Pas politiquement correct mais historiquement et philosophiquement impeccable cette réflexion sur les conséquences et les apports civilisationnels de la colonisation mériterait une plus grande diffusion. Mais y a-t-il aujourd’hui des esprits libres pour entendre? Félicitations Monsieur Redeker!

  3. yves bienvenu dit :

    effectivement pas politiquement correct; n’oublions pas d’autre part qu’aujourd’hui personne ne demande leur avis à tous les peuples indiens d’Amérique, le continent j’entends, pas les USA qui se nomment en abrégé America par péché d’orgueil. Les Arabes qui ont envahi l’Afrique du nord au 7e siècle n’ont pas fait de sentiment eux non plus et pourtant comme le disait Lévy Strauss « faut-il apporter ou pas la civilisation ». Je suis persuadé que tous les peuples d’Amérique qui ont vécu, heureux ou pas, pendant douze mille ans n’étaient en fin de compte pas plus malheureux , ni les Wayanas , Lokonos et autres peuples de Guyane.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *