Elisa Shua Dusapin entre Granville et Sokcho, entre Flaubert et Modiano*.

Au moment de l’année où l’on distribue des prix littéraires plus ou moins frelatés, plus ou moins arrangés, je parlerai de l’écrivain qui, par son premier roman, est à mes yeux la plus grande surprise depuis plusieurs années, s’ouvrant une carrière dans la littérature. Je dis bien « la littérature », comme quand il est question de […]

Continue reading